Master

Parcours en alternance du master EEA

Master 2 parcours Ingénierie des TIC pour les éco-activités (ITEA)

master_itea-min

Ce parcours vise à préparer (en alternance, la deuxième année), les étudiants à des postes de niveau ingénieur ayant des compétences pour intervenir sur la conception, l’intégration, et la mise en œuvre des éco-technologies, aussi bien dans le secteur du bâtiment que dans l’optimisation des processus industriels dans une logique de développement durable.

La formation est suivi en alternance par cycles de 5 semaines cours/8 semaines entreprise.

Présentation

Ce parcours est intégré au parcours du Master d’Electronique, Energie Electrique et Automatique (EEA) de l'ISTIC

Le Master EEA de l'ISTIC est un master qui prépare aux carrières d'ingénieur et de chercheur en électronique. Il offre des débouchés régionaux importants, au coeur de la technopole Rennes Atalante qui regroupe plus de 300 entreprises, laboratoires et écoles des secteurs du numérique et des télécoms, mais aussi en France et à l'international.

master_eeea1_m1m2

Objectifs de la spécialisation

La spécialité « Ingénierie des TIC pour les éco-activités » (ITEA) du master Électronique et Télécommunications a pour objectif de préparer en alternance en un an les étudiants possédant un master première année à des postes d’ingénieurs ayant compétence pour intervenir sur la conception, l’intégration, et la mise en œuvre des eco-technologies.
voir site http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lessentiel/ar/382/0/presentation-eco-activites-lemploi-environnemental.html

Deux parcours

Deux parcours de formation en alternance :

  • ingénierie des TIC pour le bâtiment (ITB) : ingénierie des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans un but de performance énergétique et fonctionnelle des bâtiments résidentiels et professionnels ; voir fiche RNCP

  • ingénierie des TIC pour la mesure et le contrôle (ITMC) : ingénierie des technologies de la mesure et contrôle pour le développement d’indicateurs en vue d’établir des diagnostics environnementaux pour des préconisations d’amélioration continue dans une logique de développement durable. voir fiche RNCP,

Quels métiers ? Quels secteurs d’activité ?

Les postes visés par cette formation sont liés à la conception, intégration et à l'utilisation des technologies de l'électronique de l'informatique et des réseaux dans les secteurs cités :

  • Concepteurs : ingénieurs de recherche et développement, de bureaux d'études, architectes, urbanistes, installateurs
  • Prescripteurs : responsables de services HLM, grands batisseurs, ingénieurs entretien et logistique, organisme de contrôle,
  • Responsables de projet: marketing, développement, commercialisation, conseils, chargés d'affaire
  • Formateurs : formation des cadres moyens du milieu du batiment

Codes des fiches ROME les plus proches : F1106, H1102, H1206, H1210, I1102, M1703, M1705, M1804, M1805.

Secteurs d’activité

Trois principaux secteurs d’activité spécifiques des éco-activités :

  • Immotique et domotique : produits et services, solutions de télégestion, téléservice, télésurveillance, télémaintenance, GTB GTC de l'habitat domestique ou tertiaire, groupe de maisons, d'immeubles ou de quartiers, gestion des flux intra- et inter-bâtiments et gestion des énergies en prenant en compte les problématiques de développement durable (performance énergétique).
  • Santé et dépendance : aides techniques aux personnes handicapées ou âgées dépendantes, télévigilance ; hospitalisation et maintien à domicile, télémédecine, hygiène, qualité de l'air et de l'environnement de l'habitat.
  • Diagnostics environnementaux : télémesure, instrumentation, capteurs spécifiques, qualité de l’eau, qualité de l’air, des sols, biodiversité impact environnementaux des activités humaines, habitat et mobilité, à l’échelle d’une ville, d’un territoire, zone de vie et d’activités intégrant une stratégie agenda 21.

Le Master EEA spécialité ITEA parcours Ingénierie des TIC pour le bâtiment (ex DRI) a pour objectif la formation de spécialistes ayant une double compétence :

  • Tout d'abord compétence dans les technologies permettant de suivre l'évolution des technologies dans l'habitat, dans le domaine des vecteurs de communication tels que le câble, le téléphone associé aux technologies XDSL, GSM, GPRS, UMTS, le Wimax, la boucle locale radio, ou les futurs réseaux de ville en relation avec les réseaux intra bâtiment : wifi, bluetooth, zigbee, les courants porteurs, bus EIB-KNX, LON, BACnet, Dali Enocean, etc.
  • La seconde compétence développée concerne la gestion du bâti (thermique, acoustique, éclairage, énergie, confort, sécurité, images, loisirs, évolution des techniques). Par extension il s'agit de former des ingénieurs ayant compétence pour intervenir sur la conception et la mise en œuvre, l'intégration des nouvelles technologies de communication et d'information pour l'habitat, ou groupement d'habitat domestique, tertiaire ou sanitaire en vue de développer de nouveaux services en tenant compte des problématiques d'usage.