Présentation des formations de Domotique Immotique à l'Université de Rennes1

Domotique/Immotique à Rennes 1

Licence Pro et Master en alternance

Deux formations professionnalisantes

Depuis plus de 30 ans, l’ISTIC forme des étudiants aux fonctions d'ingénieur en domotique, immotique ou gestion technique du bâtiment. Notre offre de formation se structure autour de deux types de diplôme :

  1. une licence professionnelle en alternance (SPH) pour former des techniciens et cadres techniques en contrat d’alternance. Ce parcours type forme des professionnels qui vendent, conseillent, installent et assurent la maintenance des solutions et services du secteur domotique-immotique.
  2. un master en alternance , parcours Ingénierie des TIC pour les éco-activités (ITEA ex DRI) du master EEA de l'ISTIC. Ce parcours vise à préparer (en alternance, la deuxième année), les étudiants à des postes de niveau ingénieur ayant des compétences pour intervenir sur la conception, l’intégration, et la mise en œuvre des éco-technologies, aussi bien dans le secteur du bâtiment que dans l’optimisation des processus industriels dans une logique de développement durable.

Formation unique en france dans ce secteur d'activité, associant formations de cadres techniques et d'ingénieurs. Dès le bac +3 les étudiants ont une formation et des projets qui leur permettent de cotoyer les professionnels du secteur d'activité.

Plateforme

Notre plateforme technique permet aux étudiants techniciens, ingénieurs et doctorants de développer leurs compétences sur les technologies majeures du domaine d’activité. Nos équipements sont multi opérateurs : KNX, Lonmark, Bacnet, Dali, enocean (ABB, Acelia, Hager, Jung, Loytec, Newron, System Pcvue, Saia-burgess, Schneider, Theben, Wago, etc), mais aussi Crestron, AMX, Control4 ou X2D (Deltadore), My home SCS de Legrand etc.

Visite 360

Immotique et Domotique

Le secteur de la domotique – immotique est en pleine croissance à l'intersection des filières bâtiment, télécommunications-électronique et des nouveaux services à l'habitat tertiaire et/ou résidentiel ("bâtiment-habitat intelligent") qu’il soit tertiaire (immotique) ou résidentiel (domotique) dans une perspective développement durable.

Le secteur d’activité de la domotique-immotique inclut les fabricants de matériels électriques et électroniques, les constructeurs de sous ensembles techniques du bâtiment, les opérateurs de télécommunication développant des services aux entreprises et aux personnes, les intégrateurs de solutions TIC pour développer des services aux bâtiments, les installateurs électriques du bâtiment, les entreprises de domotique, les gestionnaires de parc de bâtiments, les collectivités locales, les gestionnaires de centres spécialisés (santé, retraite, centre de rééducation, …) …

Performance énergétique et fonctionnelle des bâtiments, exploitation HQE, maintien ou hospitalisation à domicile, compensation de situation de handicap …, autant d'enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux pour lesquels les technologies de la domotique et de l'immotique (fondées sur les TIC, Technologies de l'Information et de la Communication) sont attendues (secteurs des eco-activités).

Insertion professionnelle sur toute la France et ailleurs

Les emplois visés sont liés à la conception et à l’intégration des technologies de l’information et de la communication pour la construction ou la rénovation de bâtiments dans une logique développement durable : performance énergétique et fonctionnelle, prise en compte des énergies renouvelables, confort et accessibilité pour tous, qualité de l’air et santé, nouveaux services à l’habitat qu’il soit résidentiel ou tertiaire (technologies knx, lonmark, bacnet etc ).

Les ingénieurs ou cadre technique formés à ce jour sont en poste chez les fabricants de matériels électriques, les constructeurs de sous ensembles techniques du bâtiment, les opérateurs de télécommunication développant des services aux entreprises et aux personnes, les intégrateurs de solutions TIC pour développer des services aux bâtiments, les bureaux d’études, les intégrateurs, les installateurs électriques du bâtiment, les entreprises de domotique, les gestionnaires de parc de bâtiment, les collectivités locales, les gestionnaires de centres spécialisés (santé, retraite, centre de rééducation, …)…